Actualités

Temps de confinement forcé, respecté, sanitaire... : on ne le dira jamais assez sans doute. Les messages circulent bien plus nombreux que de coutume et nous permettent de renouer des contacts oubliés, d'en approfondir quelques-uns, de méditer sur notre fragilité et nos solidarités, de résister aux tentations de juger trop vite, de désigner d'éventuels coupables, de forcer notre chance de ne pas (encore) être atteint... Mais aussi d'analyser nos fonctionnements politiques, économiques, sociaux, mais culturels et religieux aussi, qui ont quelque chose à voir avec cette catastrophe qu'on n'a pas vu venir, dont on n'a peut-être même pas accepté la possibilité.

Philippe Liesse, notre éditorialiste préféré, nous invite à une réflexion sur la "présence réelle" pour temps d'absence, bien loin du "sacré virtuel" de nos curés célébrant tout seuls face à la caméra, ou de celui qui promène l'ostensoir pour bénir sa ville...

Un dominicain italien dit les choses autrement : "Et si le jeûne eucharistique conduisait à un retour à l'essentiel dans l'église...?"

Ou encore Témoignage chrétien sur le réel danger que peuvent faire courir les religions décidément fort mal "inspirées"...

Beaucoup d'autres médias nous offrent des analyses et des réflexions bien utiles. Dirions-nous ici certains qui nous ont aidés jusqu'ici ? Relevons au moins l'appel à la prière et à la solidarité lancé par notre archevêque il y a déjà 10 jours.

Mais aussi l'analyse d'Edgar Morin, "le vieux sage" de 98 ans : "le confinement peut nous aider à commencer une détoxification de notre mode de vie".

Trois autres références : le site de "Garrigues et Sentiers" que les lecteurs de PAVÉS connaissent bien mérite d'être visité souvent : les prises de paroles y sont assez variées et toujours interpellantes.

Le site de "Dieu maintenant" aussi, qui renvoie entre autres à celui de "La maison islamo-chrétienne" animé par la même Christine Fontaine.

Et encore "les pensées pour un temps de confinement" sur le blog du journaliste et "catholique en liberté" René Poujol.

Personnellement j'écoute depuis deux semaines avec beaucoup d'empathie et même d'amitié et de gratitude "le journal de confinement" de Wadji Mouawad, le directeur du théâtre de la Colline à Paris et de ses "poissons pilotes" : plein de réponses joyeuses, beaucoup de poésie, avec l'évasion juste nécessaire, et surtout tant d'humanité...

Et enfin, avec un peu d'avance pour se donner encore plus d'espérance, relisons les "Voeux de Pâques" publiés dans notre dernier bulletin de début mars, que nous proposait Jean-Marie Culot dans la foulée du livre de Daniel Marguerat : supplément à méditer.
"C’est toujours un plaisir, cher lecteur, de vous présenter mes vœux, comme je le fis, Ange du tombeau, aux deux premières chrétiennes, Marie de Magdala et l’autre Marie. Les courageuses au chevet de l’agonisant, les tôt levées, les deux aimantes, les deux admirables. La mise en scène, j’en conviens, le tonnerre de Dieu, c’était too much, mais je venais du fond de l’infini et il convenait que je donne une "sacrée" frayeur aux soldats. Mais la robe, blanche comme neige ? Classe ! Et la lourde pierre, roulée ? Le faire ! [...]" Lire la suite 

Courage. En ce dimanche de la "résurrection de Lazare", rappelons-nous que si c'est bien Jésus qui l'appelle, seul Lazare pouvait sortir de lui-même de son confinement au tombeau, et que le vrai miracle est sans doute que Marthe et Marie aient retrouvé la foi et la confiance ... 

C'est aussi à cette espérance que nous convie José Arregi dans sa toute dernière chronique postée aujourd'hui même : écoutons ce qu'un autre Ange, celui de l'Apocalypse, veut dire aux églises : regardons, écoutons, ouvrons les oreilles... 


P.C., lundi 30 mars 2020

Du côté de p.a.v.é.s.?

Voici le texte du mois, "Quand le Coronavirus vient titiller la foi !" par Philippe Liesse.

Vous trouverez dans l'agenda notre prochaine activité, Rencontre des délégués du Collectif Européen CCB [Communautés de base, à Lyon] ainsi que d’autres activités que nous avons notées à votre intention.

Vous pouvez aussi consulter une sélection de nos publications, voici les plus récentes.
Un outil de recherche est aussi à votre disposition.

Qui sommes-nous ?

« Pour un Autre Visage d'Église et de Société » ( p.a.v.é.s. ) est le collectif Wallonie-Bruxelles rassemblant une dizaine de groupes de catholiques progressistes, dont certains sont nés spontanément dans la foulée de « l'événement Gaillot » en mars 1995.

Le réseau p.a.v.é.s. relie des associations qui se sont accordées sur un mode de collaboration.

p.a.v.é.s. désire réfléchir et agir avec d'autres groupes de chrétiens réformateurs en vue d'une mutation sociale et ecclésiale. Il se veut une caisse de résonance des activités orientées dans un sens novateur pour toutes les régions. Il publie régulièrement ses prises de position en lien avec l'actualité.

p.a.v.é.s. s'inscrit à son tour dans un mouvement de chrétiens réformateurs international et œcuménique.

p.a.v.é.s. publie une revue trimestrielle de 60 pages qui remplace dorénavant les bulletins Hors-les-Murs et Communautés en Marche.

Les efforts se coordonnent autour de l'objectif de p.a.v.é.s. Les associations organisent des activités et publient.
Voici des sites dont nous nous sentons proches.


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux