Actualités

Notre ami Philippe Liesse profite de son "confinement forcé" pour revisiter quelques auteurs qui l'inspirent... 

« Un tout petit machin ! Un virus ! Ça fait moins de 250 nanomètres1. Il est un vecteur d’infection, mais il a besoin d’un hôte, la cellule, dont il va utiliser le métabolisme pour se répliquer. Les scientifiques, virologues ou épidémiologistes, pourraient en dire infiniment plus. C’est un sujet tellement complexe qu’il vaut mieux laisser la parole aux scientifiques et éviter d’y aller chacun de son petit couplet.

La seule chose que l’on peut affirmer, c’est que ce virus entraîne un fameux patatras : divers symptômes chez celui qui est visité par l’intrus débouchant sur la quarantaine voire l’hospitalisation. Pour les autres, c’est le chacun chez soi, avec seulement quelques sorties autorisées. Le confinement ! Mais comment les gens vivent-ils ce confinement ? Au-delà du télé-travail, il y a les occupations incontournables comme l’approvision-nement en vivres. Il y a les contacts virtuels par téléphone, skype, whatsapp et autres réseaux sociaux. Il y a le bricolage et le jardinage, pour ceux qui ont la chance de pouvoir profiter d’un petit extérieur personnalisé ! Il y a aussi le jardinage intérieur grâce à la musique, grâce aux émissions culturelles que proposent les diverses chaînes télévisées, grâce aux lectures, celles que l’on découvre ou re-découvre. Ce jardinage intérieur n’est pas une conséquence directe du confinement, seulement une occasion de creuser plus profond à "la recherche de son identité et de son humanité"2, sous les bêches et râteaux par exemple d’Amin Maalouf et de Marcel Légaut." [lire la suite...] »

Les blogs se sont réveillés, la communication virtuelle chauffe en cette période et les moyens ne manquent pas pour inviter au partage. Leonardo Boff par exemple fait une belle réflexion sur l'occasion de "réveiller l'humain" en nous. Et du Brésil aussi, Frei Betto nous propose "Dix conseils pour affronter le confinement". On entendra surtout avec intérêt, avec reconnaissance,   Gabriel Ringlet évoquer des pistes pour ne pas oublier les plus fragiles, les plus désespérés, et les familles en deuil tenues à distance.

En ce temps de Pâques, privés de "célébration" et de rassemblement porteur de notre foi commune, la méditation est forcément plus indiquée encore qu'à l'habitude. On s'intéressera par exemple à la réflexion fort pertinente sur "le verrou de l'eucharistie" proposée par Alain Barthélemy-Vigouroux lors du Jeudi Saint. À celle de Leonardo Boff sur "Jésus crucifié avec les victimes d'aujourd'hui" pour le Vendredi Saint. Et nous relirons avec plaisir les "voeux de Pâques" à la manière de Daniel Marguerat que nous avait offerts Jean-Marie Culot.

Nous allons avoir du mal à "fêter Pâques" cette année, l'expérience de vie et de résurrection ne s'accommode pas de l'isolement auquel nous sommes réduits. Et si nous restons dans un temps d'attente et de préparation au "déconfinement", c'est vers la nouvelle libération à venir que doit se porter toute notre attention. Nous vous la souhaitons heureuse et très proche.


P.C., samedi 11 avril 2020

Du côté de p.a.v.é.s.?

Voici le texte du mois, "Un tout petit machin pour un fameux patatras !" par Philippe Liesse.

Vous trouverez dans l'agenda notre prochaine activité, [] ainsi que d’autres activités que nous avons notées à votre intention.

Vous pouvez aussi consulter une sélection de nos publications, voici les plus récentes.
Un outil de recherche est aussi à votre disposition.

Qui sommes-nous ?

« Pour un Autre Visage d'Église et de Société » ( p.a.v.é.s. ) est le collectif Wallonie-Bruxelles rassemblant une dizaine de groupes de catholiques progressistes, dont certains sont nés spontanément dans la foulée de « l'événement Gaillot » en mars 1995.

Le réseau p.a.v.é.s. relie des associations qui se sont accordées sur un mode de collaboration.

p.a.v.é.s. désire réfléchir et agir avec d'autres groupes de chrétiens réformateurs en vue d'une mutation sociale et ecclésiale. Il se veut une caisse de résonance des activités orientées dans un sens novateur pour toutes les régions. Il publie régulièrement ses prises de position en lien avec l'actualité.

p.a.v.é.s. s'inscrit à son tour dans un mouvement de chrétiens réformateurs international et œcuménique.

p.a.v.é.s. publie une revue trimestrielle de 60 pages qui remplace dorénavant les bulletins Hors-les-Murs et Communautés en Marche.

Les efforts se coordonnent autour de l'objectif de p.a.v.é.s. Les associations organisent des activités et publient.
Voici des sites dont nous nous sentons proches.


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux