Agenda

Week-end de ressourcement

organisé par Communautés de base

Du vendredi 13 avril 2007 au dimanche 15 avril 2007
Centre protestant, Amougies

Week-end de ressourcement :

« S’enrichir des différences ! Rêve ou apprentissage ?

13-15 avril 2007

Déroulement du week-end

C'est dans le parc naturel du pays des collines que se déroulera notre prochain week-end de ressourcement. Aux confins du Hainaut, au pied du Mont de l'Enclus, dans un domaine de 6 ha planté de pas moins de 50 espèces d'arbres, se niche le Centre Protestant d'Amougies qui nous hébergera. Nous y sommes attendus le vendredi 13 avril pour le souper prévu à 18h. Nous aurons ensuite tout loisir de nous installer avant la soirée festive au cours de laquelle nous entrerons en douceur dans le thème « S'enrichir des différences! Rêve ou apprentissage? » en regardant le film « le mariage grec ».

Samedi nous commencerons à travailler selon la méthode dite « des incidents critiques ». Grâce au soutien de la Direction Générale des Affaires Culturelles de la Province de Hainaut, nous bénéficierons de l'appui de Jean-Marie Mal, animateur à qui il reviendra de nous guider dans notre réflexion.

Une partie de l'après-midi sera consacrée à la traditionnelle découverte de la région : une balade à pieds préparée par la communauté de Tournai autour du mont de l'Enclus qui culmine, plat pays oblige, à 141 m ou partir en voiture à la découverte d'Ellezelles là où les sorcières et la bonne bière sont de tradition.

Après un nouveau temps de travail, ce sera la seconde veillée festive, des jeux en rapport avec le thème et une dégustation de produits locaux.

Nous nous retrouverons le dimanche pour un ultime temps de travail, suivi d'un moment d'échange avec la coordination et d'une mise en commun finale. La célébration et le goûter clôtureront ce week-end de ressourcement.

Informations pratiques

Le Centre Protestant est situé à la Verte Voie 16 à 7750 Amougies à 25 km au nord-(un peu)-est de Tournai

Le prix du week-end est de 50 euros à payer à l'arrivée.

Le logement se fait en chambres de 2 ou 4 lits. Il est demandé de se munir de draps ou de sac de couchage et taie d'oreiller.

Accès

Les Bruxellois y parviendront en empruntant la E411/E19, puis la E429 vers Rijsel/Lille/Doornik, sortie 31 et la N60 vers Ronse/Renaix. Les Tournaisiens connaissent le coin et les autres rejoindront la dorsale wallonne en direction de Lille/Tournai, sortie 33 et la N48 vers Renaix/Ronse.

Une carte plus détaillée peut être fournie sur demande à l'inscription.

Il revient aux communautés d'une même région d'organiser un éventuel covoiturage. Toutefois si certain-e-s préfèrent arriver par chemin de fer, qu'ils-elles l'indiquent lors de l'inscription afin qu'une voiture les attende à la gare de Tournai

Inscription

Pour respecter la maison qui nous accueille, il est impératif que les inscriptions parviennent avant le 30 mars à Marie-Françoise Michot, rue N. Lejong 44 à 6032 Mont-sur-Marchienne. Tél: 071/43.16.72 ou 0499/20.86.54    courriel : mfmichot@gmail.com  - Lui communiquer ses nom, prénom, adresse, téléphone, courriel éventuel ainsi que le nom de sa communauté.

Week-end de ressourcement :

« S’enrichir des différences ! Rêve ou apprentissage ?

Chaque année au printemps, la Coordination des Communautés de Base organise une journée ou un week-end de réflexion, de partage et de rencontre conviviale. C’est du vendredi 13 au dimanche 15 avril 2007 que nous aurons cette année le plaisir de nous retrouver.

Mais en fait, nos chemins ont bien d’autres occasions de se croiser, souvent dans le cadre d’engagements divers : au détour d’une manifestation pour la régularisation des sans-papiers ou l’accueil des réfugiés, lors d’assemblées témoignant d’un visage plus humain ou démocratique de notre Eglise, dans des actions citoyennes de rejet de partis liberticides et xénophobes,…

Aux travers de nos militances diverses s’exprime ainsi un profond attachement à certaines valeurs : la liberté, la responsabilité, la solidarité, la fraternité, l’égalité, la démocratie, l’accueil des personnes fragilisées et des différences,… Nous nous mobilisons facilement et fortement pour la défense et l’accueil de l’Autre différent, qu’il soit étranger, réfugié, exclu, marginalisé, suivant en cela l’exemple de Jésus-Christ et son côté fondamentalement humain, altruiste, communautaire, engagé et courageux.

Et pourtant, ces valeurs se voient régulièrement bousculées et mises à mal par des situations de la vie courante qui nous blessent, nous agacent ou heurtent notre sensibilité : « telle famille congolaise de notre immeuble fait décidément beaucoup de bruit jusque très tard le soir »; « je n’ose plus sortir seule la nuit depuis qu’un jeune maghrébin m’a arraché mon sac dans le métro » ; « un collègue de travail ne serre plus la main de ses collègues féminines depuis qu’il fréquente assidûment la mosquée » ; « mon voisin vit dans la misère, mais il est toujours saoul et ne fait rien pour trouver du travail ». Nous pourrions multiplier les exemples.

On le voit, l’accueil de l’Autre et des différences peut à la fois être une cause noble pour laquelle je me mobilise, mais aussi une expérience parfois difficile ou douloureuse dans ma vie quotidienne.

Il n’est pas toujours facile de gérer ces deux aspects. Comment continuer à défendre l’accueil de l’Autre et des différences quand ce même Autre et ces mêmes différences génèrent en moi gêne, agacement, voire blessure ou colère ? Devrais-je ressentir une certaine honte ou de la culpabilité à éprouver des sentiments apparemment si opposés à mes valeurs et à mes engagements sociaux ?

Il nous semble important d’oser parler de cette réalité, d’autant que l’ancrage dans le vécu et l’engagement socio-politique sont deux caractéristiques des communautés de base. L’exercice n’est certainement pas aisé car on ne parle pas facilement des sentiments personnels qui nous habitent et des difficultés concrètes que suscite parfois la rencontre de l’Autre dans la vie quotidienne. Mais l’exercice est certainement important. Car ce n’est qu’à partir du moment où nous pourrons, humainement et en pleine confiance, identifier et reconnaître nos difficultés, comprendre quelles peuvent être les valeurs et les convictions qui font agir l’Autre que nous pourrons alors trouver des pistes pour aller ensemble de l’avant et revivifier la force de notre engagement pour une convivance plus harmonieuse et constructive.

Plus que jamais ce week-end sera l’occasion de faire vivre le climat de liberté, d’écoute mutuelle et de profond respect par lequel nous faisons vraiment communauté et pour lequel nous aimons nous y retrouver.

Alain Fohal


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux