Publications

Rechercher les articles
par mot du titre ou mot-clé :

présentés par :

année et n° (si revue):

auteur :

Les mouvements de paix dans la conjoncture mondiale actuelle.

Edouard Brion
Cet article n'a pas été publié dans une de nos revues

Depuis l’effondrement de l’Union Soviétique en 1991, la suprématie d’une seule superpuissance a eu comme conséquence inattendue (?) de rendre à la guerre une sorte de caractère normal. Les institutions militaires vont, pour ainsi dire, de soi. L’OTAN n’est plus susceptible de contestation. Une armée européenne devient un must. Entraînées par cette sorte de glissement de terrain, on voit des organisations de paix  se situer dans ce contexte, quitte à essayer de limiter les dégâts, quand ce n’est pas pour accourir en renfort à cette dérive.

Pour sa part, le Mouvement Chrétien pour la Paix (MCP) a choisi de résister à cette tendance. Son rôle est de chercher d’autres voies de défense, de sécurité, de promotion de la justice entre les peuples. Il ne faut pas lui demander d’accepter certaines dispositions du « Traité établissant une Constitution pour l’Europe », où l’OTAN « reste … le fondement » de la défense collective, où ce à quoi s’engagent les Etats, c’est « à améliorer leurs capacités militaires » et à « renforcer la base industrielle et technologique du secteur de la défense ». Que les militaires et leurs alliés s’occupent de cela, c’est leur affaire. Notre rôle est d’ouvrir d’autres chemins dans la ligne de la non-violence active et civile. Il est temps de tirer la sonnette d’alarme et d’inviter les forces de la paix à un sursaut de lucidité devant les sirènes de la force armée et de se joindre à ceux qui croient qu’un autre monde est possible, un monde sans guerres, un monde solidaire, le monde de Porto Alegre.

C’est dans ce cadre que se situent les actions menées par le MCP les derniers mois et que se prévoient d’autres.
Plusieurs se situent autour du nucléaire.
- En novembre, certains membres ont déposé plainte auprès de leur commissariat de police contre la présence d’armes nucléaires sur le territoire belge, en l’occurrence à la base de Kleine Brogel. Une action sur place est prévue pour le 16 avril prochain. Une marche organisée avec Abolition 2000 est prévue pour l’été.  Du 18 au 20 janvier dernier, dans le même cadre, le maire d’Hiroshima, Mr Akiba, était reçu au parlement européen et dans diverses communes belges qui se sont déclarées zones dénucléarisées.
- En septembre dernier, un membre du MCP a rencontré Mordechaï Vanunu à Jérusalem pour l’assurer du soutien du mouvement. On sait qu’après 16 ans d’emprisonnement très dur pour avoir révélé au monde qu’Israël s’était doté de l’arme nucléaire, il se trouvait en résidence surveillée. Cette rencontre a donné lieu à des exposés à Blankenberge et Bruxelles.
D’autre part, les guerres en cours, en particulier celle de l’Irak, restent au cœur de l’action du mouvement.
D’autres actions sont d’actualité :
- la participation à la campagne « mon argent sans scrupule » www.financite.be menée par « le réseau financement alternatif » ; une enquête publiée en avril 2004 dévoilait que cinq grandes banques investissaient dans les industries qui fabriquent des armes « controversées » ; 
- le 24 décembre au soir, un rassemblement contre la guerre en Irak s’est tenu sur les marches de la Bourse de Bruxelles ;
- et le 19 mars prochain, dans le cadre du Forum Social Européen, une grande manifestation aura lieu à Bruxelles pour une Europe de Paix, une Europe Sociale, une Europe Démocratique.

Par ces actions, le MCP ne cherche pas simplement à affirmer des convictions, il veut mettre en œuvre des actions responsables, visant à l’efficacité. La figure de Gandhi et celle de Jésus dans l’évangile sont là pour nous montrer le chemin et garder l’espérance.

Edouard Brion (Mouvement Chr?tien pour la Paix)


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux