Publications

Rechercher les articles
par mot du titre ou mot-clé :

présentés par :

année et n° (si revue):

auteur :

Les Communautés de Base en Espagne

Message final de leur rencontre dans le cadre du Réseau Eglise et Liberté

Communautés de base d'Espagne
Cet article n'a pas été publié dans une de nos revues

Dans le cadre de l’Assemblée annuelle du Réseau Européen « Église de Liberté », les communautés de base espagnoles se sont réunies le 7 mai 2005 à Madrid. Elles ont proclamé le Message suivant lors de la célébration finale de cette journée de travail.

MADRID 5-8 mai 2005 – RENCONTRE DE PARTAGE ET D'ÉTUDE 

 

Convoqués par l'Église de base de Madrid, le Courant « Nous sommes Église » et le Collectif « Femmes dans l'Église » à l'occasion de la XVe Assemblée du Réseau Européen « Église de Liberté », nous nous sommes réunis aujourd'hui, 7 mai 2005, à 190 personnes pour une journée de travail. Nous avons analysé la situation actuelle de la société espagnole et européenne, les positions prises par les églises face à cette situation, les possibilités qui s'offrent à nous dans un avenir immédiat. La journée avait été préparée par différents groupes de travail, elle sera suivie d'une ultime étape de mise au point dans les communautés et les mouvements et, finalement, de la publication des documents.

Au cours de ce long processus, nous avons été témoins de la mort de Jean-Paul II (à qui nous souhaitons un repos bienheureux) et de l'élection de Benoît XVI ; nous souhaitons que ce pontificat apporte un renouveau de l'espérance dans les églises et dans le monde.

Même si les conclusions de ce travail doivent être publiées sous peu, nous voulons donner ici la primeur de quelques constatations et autres clés pour leur mise en œuvre.

1°   Nous avons reconnu une société espagnole et européenne plurielle et polyvalente. Basée sur la logique du marché capitaliste, on y distingue surtout deux tendances : d'un côté, celle qui produit un sujet individualiste et compétitif, soumis et inégal avec, pour conséquences les plus flagrantes, l'inégalité dans la distribution de la richesse et le corporatisme partisan et identitaire, la dévaluation de la démocratie et l'exclusion des secteurs des plus faibles – les jeunes, les femmes, les homosexuels et les immigrants. De l'autre côté, même si n’est pas définie une alternative claire à la logique du système, nous avons découvert dans toutes les couches sociales une forte tendance à adoucir les côtés les plus pénibles de ce système : de la construction d'une culture et d'une conscience citoyennes de participation et de respect de la diversité jusqu’à la reconnaissance de la dignité des exclu(e)s ; du respect de l'équilibre écologique jusqu'à la recherche d'autres formes d'économie sociale et coopérative.

2°   Nous avons aussi découvert une Église en Espagne et en Europe plurielle et diverse où on peut remarquer la prédominance de deux tendances qui se caractérisent par la manière de s'organiser, la façon de vivre la spiritualité et le mode de présence au monde. Ces deux tendances apparaissent aujourd'hui emberlificotées – bien que de manière différente – dans deux crises profondes qui affectent leur crédibilité et leur signification pour le monde. Ces crises ne sont pas la marque exclusive de l'église catholique – elles atteignent d'une certaine manière toutes les confessions religieuses en Espagne et en Europe – , mais elles renvoient un écho plus déterminant dans notre propre maison parce que nous sommes occupés à régler nos comptes avec la modernité (ce que Vatican II a déjà tenté de faire) et avec notre engagement vis-à-vis de la justice dans le monde.

3°   Nous sommes témoins d'un changement d'époque marqué par les transformations provoquées par les nouvelles technologies et la globalisation. Un changement d'époque qui génère l'exclusion et la mort pour des groupes et des continents entiers et qui, en même temps, prive le système capitaliste et impérialiste de toute rationalité et de toute justice sociale. Tout cela est porteur d'un grand défi pour la signification de la foi chrétienne et la crédibilité des églises. Cependant, Cependant, bien des menaces fissurent le système ; ces menaces sont par là-même imprégnées d'espérance. C'est pourquoi, comme chrétiens de la base ecclésiale, nous devrions nous redonner certaines clés pour rendre le message chrétien plus crédible et plus signifiant.

* Première clé.   Devant une Europe-forteresse, club de l'abondance, devant certaines églises complices de l'exclusion du Tiers- et du Quart-monde, nous devons revenir à Jésus de Nazareth et reprendre sa suite de façon radicale. Une suite qui inclut, comme premier pas, l'option réelle et effective pour les pauvres et leurs causes, la proximité à l'égard des victimes et l'opposition à tout ce qui est cause d'exclusion sociale. Ici, dans notre contexte, ce retour à Jésus implique un soutien ferme en faveur d'une société européenne juste et ouverte, démocratique et sécularisée.

* Deuxième clé.   Devant une société marquée par l'idéologie de l'individualisme, la limitation de la citoyenneté, la dévaluation de la démocratie, une société où certaines églises se retranchent dans un système hiérarchique périmé qui exclut la participation et l'égalité fondamentale du peuple croyant, nous avons besoin, d'une part, de renforcer notre capacité prophétique pour exiger de l'église de Rome quelques gestes prophétiques, p.ex. : la renonciation du pape à continuer à être le chef d'un État comme le Vatican, la suppression des nonces, ses ambassadeurs ; que le pape renonce à continuer à être un monarque absolu, qu'il soit prêt à accepter, en tant que « primus inter pares » (premier parmi les égaux), la représentation collégiale dans la direction de l'Église, et la nécessaire inclusion de la femme dans ce service ; qu'il renonce à la théologie de la Primauté de Pierre, reliquat d'un impérialisme médiéval ; qu'il accepte l'Église égalitaire et diverse, autochtone et fraternelle du Nouveau Testament. D’autre part, nous avons aussi besoin de restaurer le mouvement communautaire de base pour offrir des références communautaires aux églises et des exemples de socialisation signifiants pour la société actuelle.

* Troisième clé.   Devant le manque d'éthique et l'usage abusif de la science dans notre société, devant le dédain – pour ne pas dire plus – de nos églises à son égard, nous devons retrouver le dialogue honnête et critique avec la réalité et les différents savoirs (philosophiques, anthropologiques et techniques), un dialogue aussi éloigné des scléroses doctrinales que de l'adaptation facile et aveugle aux nouveautés.

* Quatrième clé.   Finalement, en recueillant le témoignage de tant de personnes anonymes qui, contre vents et marées, continuent à croire et à espérer en Dieu et dans l'Humanité, nous avons besoin de favoriser et de fortifier une plus grande coordination. Une coordination en réseaux des mouvements, des groupes, des personnes, une coordination avec les médias à notre disposition. Une coordination capable de projeter dans la société et les églises un style de vie alternatif au système actuel et des valeurs plus proches de ce pour quoi nous luttons : la justice, l'égalité radicale (jamais en opposition à la diversité), la solidarité réelle et la paix.

Nous faisons ces propositions honnêtement et sans perdre l'humour.

Selon l'ironie pleine de finesse de González Faus, nous, chrétiens et chrétiennes de base, nous ne refuserons pas l'Eucharistie à Marie de Nazareth pour avoir cohabité avec Joseph avant de se marier ; nous n'irons pas dénoncer anonymement devant la Sacrée Congrégation de la Doctrine de la Foi, Joseph, son chaste époux, pour avoir douté de la virginité de Marie ; et aussi scandaleux que cela puisse paraître, nous ne priverons pas du sacerdoce le laïc Jésus de Nazareth pour avoir célébré sa première messe au beau milieu d'un repas de famille !

Nous allons retrouver la joie! Merci.

Madrid, 7 mai 2005.

(traduit de l’espagnol par Marie-Paule Cartuyvels)

Communautés de base d'Espagne (Communautés de base - Espagne)


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux