Publications

Rechercher les articles
par mot du titre ou mot-clé :

présentés par :

année et n° (si revue):

auteur :

Un lointain si proche

"Pour moi, c'est ça Noël !"

Jean-Marie Culot
Cet article n'a pas été publié dans une de nos revues

Je quitte Carla au terme de cet agréable entretien – est-ce la tête ? est-ce le cœur ? – mais tout traversé d’infos, d’émotions, de questions, d’étonnements, de pistes, d’ouvertures.

Elle fut dès le début, en septembre, de ce très extraordinaire mouvement de solidarité envers les réfugiés du parc Maximilien, déclenché après les inavouables bastonnades policières de septembre. Cette nuit encore elle hébergeait deux invités, longs gaillards de la haute vallée du Nil. Ecoutez donc cela : hier 20 déc. à 17h, les 20 000 inscrits sur la Plate-forme citoyenne reçoivent l’annonce ‘il y a 300 à 350 gars au parc’. Et une autre plus tard à 20h : ce soir, la police s’est amenée avec ses combis, paniers peu appréciés, ne peut entrer sur la pelouse désormais ‘sanctuaire’, mais se tasse aux accès. Vite, vite. UP ! Facebook chauffe : en une demi-heure, des centaines de propositions d’hébergements, à Bruxelles, à Liège, ici jusqu’à 8 heures du mat’, là jusqu’à midi, ici deux possibles, là et là un seul, ici chez une divorcée, là chez une maman dont l’ado ne rentre que le week-end, plus de femmes que d’hommes, seules ou avec les enfants. Sur le site Facebook ‘Plateforme citoyenne hébergement’, en une demi-heure, des centaines de propositions de transports, depuis Liège même, deux places de voiture, une, trois, ok avec ma camionnette, yes avec ma Béhème jusqu’à Tervuren. À 18h, en général le site est verrouillé, mais ce soir on en appelle encore au maximum de gens, il s’agit de vider le parc avant que la police n’intervienne. D’habitude, les propositions sont gelées en fin d’après-midi et une équipe imprime les fiches de proposition, trie, élabore les combinaisons, combine les possibilités et à 20h, tous les ‘proposants’ reçoivent leur ordre de marche. Ce soir…Go ! go ! speed ! tous les transporteurs vers le parc, et on emmène les gars réfrigérés sous les yeux des policiers. À 23 h, ils sont tous hébergés, sinon une quinzaine embarqués du côté de la gare du Nord, apparemment par la police fédérale. Les voilà donc tous hébergés, tout partout, surtout dans le grand Bruxelles. Dans tel quartier de W-St-Lambert, c’est avec le plus chaleureux des accueils et l’aide de Nubiens à la traduction, dans le quartier voisin, ce sera, en bonus, surprise, dans des draps de soie ! Yes !

Une nuit de gagnée contre le froid, le dénuement, la peur. Contre l’apathie, l’inertie, l’appréhension. Mais demain ? Mais après-demain ?

Ils n‘ont pas de papiers et plusieurs n’envisagent pas de s’inscrire en Belgique, ou ne le peuvent. Problème réputé insurmontable pour la commune, pour la Région, insupportable pour le Gouvernement. Indépassable pour les paroisses. Pour les machines sociales, Caritas, CPAS... Pour les machins politiques, si prometteurs par ailleurs ! Tout de même, les Médecins du Monde, le Ciré et quelques autres sont là discrets, décidés et utiles.

De nulle part ont émergé des leaders, ‘les anges’ comme on les appelle : ce Marocain, d’autres, ce Chinois, ce Bruxellois plus basané aussi que d’autres, et celui-là, un quoi ? On ne sait pas, peu importe, un citoyen, un deuxième, des citoyens, 20 000 citoyens qui s’organisent en une Plate-forme citoyenne. Et voilà Bruxelles, la multiculturelle, la bien éveillée !

Donc, si vous avez trop (de vêtements, de nourriture, de temps, de places de voiture, de creux de lits, de patience, d’enthousiasme, de chaleur), ça peut ! Vous cliquez sur http://www.bxlrefugees.be/ ou https://www.indignez-vous.be/infos-sanspapiers-plateforme-citoyenne-hebergement.php

Je salue Carla, (Goffi de patronyme, résidente en Facebook), la remercie, on se lève et elle me glisse : j’ignore si ces étonnants bénévoles que je vais rejoindre sont musulmans (beaucoup le sont, en fait !), bouddhistes, cathos, saturés ou guéris de religion ; ils sont solidaires, amateurs d’humanité : pour moi c’est ça l’Église. Et tous ces gens et ces gars, de là-bas et d’ici, si lointains parfois, qui se rencontrent au creux de l’hiver, se causent, s’entraident, se délestent de leurs peurs : pour moi c’est ça Noël !

Bonne fête !


Jean-Marie Culot (Hors-les-murs)


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux