Publications

Rechercher les articles
par mot du titre ou mot-clé :

présentés par :

année et n° (si revue):

auteur :

Contre les racines, de Maurizio Bettini

Jacqueline De Cat - Hansen
Publié dans Bulletin PAVÉS n°55 (6/2018)

Le sous-titre de ce percutant et subtil petit livre portait dans son édition originale italienne : tradition, identité, mémoire. Maurizio Bettini constate que l’on assiste un peu partout, en Europe mais aussi ailleurs, à un retour de la tradition, invoquée pour marquer différence et identité dans un monde qui s’uniformise et se mélange.

Fin lettré – il enseigne la philologie classique à l’université de Sienne – et néanmoins très attentif au monde actuel, l’auteur apporte sa remarquable rigueur critique à l’analyse de cette évolution. Et comme l’annonce le titre, il étrille l’usage apparemment innocent de la métaphore des racines pour lier l’identité à la tradition. Avec un malicieux humour, il en débusque les incohérences, et aussi la peur et le rejet inavoués qui sous-tendent cette position.

La métaphore, remplaçant le raisonnement par une vision suggestive, en occulte ici les travers. Évoquer la tradition en images de racines et de sommets induit une vision verticale, qui justifie l’autorité, l’immobilisme et l’exclusion.

À l’opposé, Bettini suggère une métaphore horizontale de la tradition : celle du fleuve et d’affluents. Voici fluidité, mouvement, capacité d’intégration – c’est constructif.

« L’enjeu est de taille : il engage notre capacité à accueillir et à cohabiter avec d’autres cultures. Écartant une conception étroite de l’identité culturelle, Contre les racines nous rappelle que les cultures sont changeantes et que les traditions se choisissent » conclut la quatrième de couverture.

La seconde partie du livre ajoute nuances et exemples.

Interpelé sur les changements de sa ville natale, l’auteur admet sa nostalgie, sentiment noble. Qui ne regrette le monde enfui de son enfance ? Cependant, il invite à ne pas confondre mémoire privée et mémoire collective, ni l’anthropologie avec la nostalgie.

Sans naïveté, il admet la difficulté de la coexistence concrète entre les gens, surtout avec des populations nouvellement arrivées. Mais si la rhétorique béate d’une rencontre heureuse et facile entre les cultures sonne faux, la rhétorique des racines, en plus de sonner faux, empêche de comprendre. Car pour peu qu’on regarde l’histoire, le métissage est omniprésent, constitutif de nos cités et somme toute positif. Comment encore croire à la supériorité de sa propre tradition, à la pureté de ses racines, dès qu’on étudie les différentes cultures ? Elles sont innombrables, mouvantes et complexes, et d’une telle richesse inventive ! L’auteur prend un malin plaisir à démontrer, exemples historiques, culinaires ou encore linguistiques à l’appui, que pureté et authenticité des traditions ne sont que constructions à géométrie variable, faciles à contredire.

À deux reprises, Bettini s’en prend aux revendications de racines chrétiennes. D’abord pour dénoncer le processus mal fondé de reconstruction d’une topographie des évangiles, et plus dramatiquement, ce même processus reconstructif à Jérusalem, là en compétition avec les revendications juives et musulmanes.

Et ensuite, à propos de l’évocation de ces racines dans le préambule de plusieurs constitutions nationales, et de l’effort avorté de les inclure dans la constitution européenne. Il en relève le paradoxe : les valeurs chrétiennes de paix, d’amour, d’humilité sont-elles compatibles avec l’affirmation d’une souveraineté agressive et hostile à l’immigré ?

En conclusion, l’auteur se tourne vers le mythe comme réponse la plus porteuse d’avenir à la question du fondement de la nationalité. Sa préférence va au mythe romain :

« À la question ‘Qui est le véritable Romain ?’, le mythe de la fondation de Rome apportait donc la réponse suivante : un étranger, grandi dans une terre lointaine, venu avec une poignée de sa terre natale pour la mélanger avec celle des autres, de même qu’il se mélangera lui-même avec les autres. »


Jacqueline De Cat - Hansen (Communautés de base)


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux