Publications

Rechercher les articles
par mot du titre ou mot-clé :

présentés par :

année et n° (si revue):

auteur :

Tempête médiatique

Jo Bock
Cet article n'a pas été publié dans une de nos revues

Non, Dieu n’est pas dans la tempête… médiatique. Non, l’Eglise, ce n’est pas la hiérarchie. Non, la nomination de Mgr Léonard n’est pas conforme au droit des chrétiens, qui sont prophètes, rois et prêtres. Non, Mgr Léonard n’est pas un évêque rassembleur. Si un évêque traditionaliste déracine son Eglise, qui est (en partie) progressiste, pour la reconstruire à droite, il déchire le Corps du Christ. L’évêque est facteur de communion.

Oui, je crois à une Eglise fraternelle et démocratique. Oui, je crois à une Eglise chaleureusement humaine. Oui, je continuerai à construire une Eglise égalitaire femmes-hommes. Oui, il n’y a pas de pensée unique dans l’Eglise, ni traditionaliste, ni progressiste. Une Eglise, où progressistes et traditionalistes n’essaient pas de se respecter et de se comprendre, n’est pas mon Eglise. (Je viens d’entendre, par un rescapé d’Auschwitz : « Les SS étaient des bourreaux, parce qu’ils étaient incapables de comprendre quelqu’un.») Oui, l’Eglise est appelée par le Christ « à cette réforme permanente, dont elle a continuellement besoin en tant qu’institution humaine et terrestre » (Vatican II, UR, 6). Oui, il nous faut, ensemble, réécrire entièrement le dogme, tirer de l’Evangile du neuf et du vieux. Oui, le Christ n’est pas venu fonder une « religion », mais nous annoncer : « le Royaume de Dieu est parmi vous ».

Hélas, au-delà de la personne de Mgr Léonard, sa nomination confirme un fonctionnement de l’institution Eglise, qui est hiérarchique et, donc, nécessairement autoritaire : quel dialogue y a-t-il entre un curé et un laïc ? En cas de conflit, ce dernier n’a qu’une solution : partir sur la pointe des pieds. Dans une hiérarchie, il n’y a pas de partenaires, nous ne sommes pas sur pied d’égalité ; il n’y a que des supérieurs et des inférieurs. Se prétendant détentrice de La Vérité, l’institution Eglise devient nécessairement dogmatique : par conséquent elle fait confiance à sa stratégie pour défendre Sa vérité ; et elle évacue l’Esprit.

Les dogmatiques ne sont pas fidèles à tout Vatican II : « Autre chose est le dépôt même ou les vérités de la foi, autre chose la façon selon laquelle ces vérités sont exprimées, à condition toutefois d’en sauvegarder le sens et la signification » (Gaudium et spes, 62 § 2) cité par Mgr A. Rouet, (J’aimerais vous dire, Bayard, p. 78 sv.) Mgr Rouet continue : « Le credo n’est pas un résumé de la foi, il en est un symbole… Les dogmes fixent une barrière, au-delà de laquelle on sort de la foi, tout en laissant beaucoup d’espace de liberté d’expression. Il ne faut pas geler la parole... » Et il met en garde contre « un matérialisme des mots, ce matérialisme des expressions, qui pousse à croire, qu’on est dans le vrai, parce qu’on a la bonne formule ».

Or, la foi des chrétiens, toute vraie foi d’ailleurs, est faite de confiance en quelqu’un. Les mots et les formules seront toujours maladroits, inadéquats pour exprimer mon adhésion à Jésus de Nazareth. Et toute relation humaine est faite de tâtonnements, de doutes, de questionnements, d’hypothèses, aussitôt remises en question. Qui ne parviendront jamais à circonscrire l’autre dans une formule toute faite, définitive. Pourquoi en irait-il autrement de Celui qui se définit comme « Je suis qui je suis » ? La rencontre de l’autre suppose une capacité d’accueil que les a priori rendent impossible. Et Lacan prévient les dogmatiques : on n’aime jamais l’autre, on aime l’image qu’on se fait de l’autre !?

Question : La nomination de Mgr Léonard va-t-elle renforcer l’institution, ou précipiter son déclin, et stimuler les expériences innovantes ? (C’est le manque de réforme – et donc de dynamisme et de vie – qui fait que l’on se réjouit d’un déclin.)

Non, Dieu n’est pas dans la tempête d’un non-événement. Oui, Dieu est dans la brise rafraîchissante d’une humble recherche théologique, libérée et compétente ; il est dans le zéphyr des partages de vie et d’Evangile par des communautés à taille humaine, il est dans l’enrichissante communion entre ces communautés. Face aux dysfonctionnements de l’institution Eglise, il est urgent d’être plus que jamais ouverts à la vie, à l’écoute de la Parole et de chercher sans cesse, avec audace et espérance, le vrai visage du Père.

 

Jo Bock (Communautés de base)


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux