Publications

Rechercher les articles
par mot du titre ou mot-clé :

présentés par :

année et n° (si revue):

auteur :

Chemin synodal allemand : le processus a failli échouer

Communiqué de presse de Wir sind Kirche, Francfort, 10 septembre 2022

Christian Weisner
Cet article n'a pas été publié dans une de nos revues

À la 4e assemblée du Chemin synodal allemand à Francfort, le processus d’apprentissage de la synodalité a failli échouer…[1] 


Le Mouvement We Are Church voit la quatrième assemblée plénière du Chemin synodal en Allemagne, qui s’est terminée aujourd’hui, comme un reflet de la situation dramatique au sein de l’Église. Ce furent trois jours très intenses en termes de contenu, mais aussi émotionnellement très épuisants pour beaucoup de personnes concernées.

 Si, après le vote très décevant d’une minorité d’évêques sur le texte de base du document sur la sexualité le premier soir, le texte de base du forum des femmes n’avait pas non plus reçu la majorité des deux tiers des évêques requise par les statuts, cela aurait pu signifier l’échec de tout le Chemin synodal.

L'argumentation parfois simpliste et la polarisation indéniable au sein de la Conférence épiscopale allemande ont été effrayantes, tout comme le refus de nombreux évêques et évêques auxiliaires de participer au débat de fond avant l'assemblée synodale et ici à Francfort. Même après leur veto, certains n'ont pas eu le courage de sortir de leur anonymat.

We are Church en appelle donc une fois de plus à tous les évêques pour qu’ils poursuivent le travail dans le cadre du Chemin synodal, dans une perspective d’avenir et pour le bien de l’Église. Car le Chemin synodal en Allemagne, auquel les évêques avaient intégré le Comité central en tant que partenaire égal, est probablement la dernière chance de contrer la perte massive de crédibilité de l’autorité de l’Église et les départs massifs de l’Église, apparus surtout depuis la publication de l’étude sur les abus du MHG à l’automne 2018.

We are Church considère qu’il est urgent que les évêques mettent rapidement en œuvre les résultats obtenus jusqu’à présent dans leurs diocèses respectifs, les emmènent à Rome pour leur visite ad limina en novembre 2022 et les fassent également participer au processus synodal mondial.

Avant l’Assemblée du Chemin Synodal, Nous sommes Église avec Maria 2.0, les organisations catholiques de femmes et de jeunes et le nouveau réseau homosexuel #OutInChurch avaient une fois de plus attiré l’attention des membres du Synode sur le besoin très urgent de réforme.

Sous le slogan « Nous allons déjà de l’avant - pour une Église synodale », la KirchenVolksKonferenz (Conférence du Peuple de l’Église) initiée par Wir sind Kirche se tiendra à Cologne le dernier week-end de septembre (www.kvk2022.de).


Christian Weisner (We are Church - Allemagne)

Notes :

Source : 

https://www.wir-sind-kirche.de/?id=128&id_entry=9516

traduction : P. Collet


[1] Pour situer le contexte de ce communiqué par rapport à cette 4e session du Chemin synodal, lire par exemple l’article de Bernard Litsler sur le site de l’église catholique suisse :  https://www.cath.ch/newsf/synode-allemand-graves-tension-lors-de-la-quatrieme-session/




retourner dans l'article


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux